Giovanni AGNELLI
1120 fiches techniques et performances automobile sportive.
   RSiAUTO > LES FONDATEURS >

Giovanni AGNELLI





 

Giovanni AGNELLI

Naissance: 13 aout 1886
Mort: 1945
Marque: FIAT



Giovanni AGNELLIHomme d’affaire et industriel des temps modernes Né à Villar Perosa, à coté de Turin, en 1866, Giovanni Agnelli est avant tout fondateur de la société Fiat.
Il est également un grand visionnaire dans l’Italie moderne. Giovanni Agnelli s’intéresse, dès son très jeune âge à la mécanique et plus précisément aux tricycles à moteur et aux bicyclettes fabriqués par Luigi Storero. Il essaie une carrière militaire, mais change très vite d’orientation. Il s’installe en 1896, à Turin, près de l’atelier de Storero.
Trois ans plus tard, il décide de s’investir dans le développement d’une société de construction automobile naissante, dirigée par Ceirano, et à l’origine d’un unique modèle connu sous le nom de Walleyes et conçu par l’ingénieur Aristide Faccioli. Il parvient à persuader des financiers du piémont à investir dans un secteur qui offre d’intéressantes perspectives de développement : l’automobile.

D’abord appelée Società Italiana per la Costruzione e il Commercio delle Automobili, en 1899, sur sa pulsion, l’entreprise prend la raison sociale de Fabbrica Italiana Automobili Torino, d’ou le nom de Fiat, avec un capital social de 800 000 lires. Dès sa fondation, la société Fiat achète toutes les installations, le matériel et les brevets de la Société in Accomandita Ceirano and C., ainsi que la Welleyes et choisit comme collaborateurs l’ingénieur Faccioli; Vincenzo Lancia et Felice Nazzaro, deux futurs grands pilotes de course.
Il est nommé secrétaire du conseil d’administration de cette petite entreprise ne comptant à peine que quelques dizaines d’employés, 221 voitures sont produites entre 1900 et 1918.
En 1920, devenu président de la société Fiat, Agnelli mène son entreprise vers la réussite. La production est déjà de 16 500 unités, et Il atteint 39 000 en 1935.
Dés 1915, en industriel avisé et clairvoyant, il crée, entre autres une importante usine de roulements à billes et à rouleaux : la firme Riv. Il se tourne également vers l’aviation. Dans les années suivantes, et jusqu’en 1933, les moteurs nautiques, les tramways, les camions, les tracteurs et enfin les automotrices apparaissent. Il comprend très vite également ce que peut lui apporter le sport automobile, et s’adjoint la collaboration et le talent de deux pilotes italiens encore inconnus : Felice Nazzaro et Vincenzo Lancia, ils seront bientôt associés à de nombreuses victoires de Fiat Agnelli. Il est alors tenté par une carrière politique : dès1923, il est élu sénateur et en reste là.

En 1937. Il obtient le titre de docteur honoris causa de l’école polytechnique de Turin Giovanni Agnelli mène la destinée de Fiat jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Il décède à Turin en 1945. Dix ans après son fils Edoardo. Suivit de ses petits-fils. Gianni, et Umberto, reprendront le flambeau.