Ferdinand PORSCHE
1116 fiches techniques et performances automobile sportive.
   RSiAUTO > LES FONDATEURS >

Ferdinand PORSCHE





 

Ferdinand PORSCHE

Naissance: 3 septembre 1875
Mort: 1951
Marque: PORSCHE



Ferdinand PORSCHELe docteur Porsche est né le 3 septembre 1875 à Maffersdorf en Tchécoslovaquie actuelle. Étant jeune, Ferdinand avait déjà une passion pour l’électricité. Cette passion se modifia avec le temps en passion pour la mécanique qui sera désormais à la base de sa vie. Il étudia au collège de Reichenberg dans le but de faire des études universitaires mais il dut y renoncer en raison de ses notes trop faibles. Malgré tout, il se trouva un emploi dans le domaine de la mécanique.

Mais Ferdinand voulait autre chose. Alors, lorsque Jakob Lohner lui proposa de concevoir un prototype de “voiture électrique”, Ferdinand accepta et ce fut une incroyable réussite. La Lohner-Porsche reçu donc le premier prix de l’Exposition Universelle de Paris en 1900 rendant ainsi Ferdinand très célèbre auprès de la population ainsi qu’auprès des autres constructeurs. Plus tard, Ferdinand devint directeur technique chez Austro-Daimler, le constructeur des Mercedes. Il participa à quelques projets mais sans faire de vague. Ferdinand eut une autre chance de se faire valoir lors de la Première Guerre mondiale. Il mit au point des tracteurs d’artillerie à propulsion mixte système Lohner qui lui valurent un diplôme honoraire (titre de docteur) de l’Université technique de Vienne où il n’avait pu étudier antérieurement. Ensuite, il devint directeur d’Austro-Daimler en 1918.

Depuis son arrivée dans le monde de l’automobile, Porsche rêvait de construire une voiture du peuple. Cependant, ses dirigeants ne le lui permirent jamais. En 1923, il quitte son emploi et part pour l’Allemagne. Pendant quelque temps, il travaille pour Daimler et crée quelques modèles. Devant l’entêtement de la direction qui refuse de construire autre chose que des voitures luxueuses, il démissionne à nouveau. Après quelques années d’indécision, Porsche finira par partir sa propre entreprise. Sa situation est assez bonne car il décroche de bons contrats mais refuse de travailler pour Staline, préférant construire la Volkswagen. Son rêve devient réalité mais la Seconde Guerre mondiale le force à se mettre au service de l’armée. Il conçoit le tank Tiger, le canon automobile Ferdinand et le Maus. Avant la fin de la guerre, Ferdinand est capturé par les Alliés qui ne le relâcheront que beaucoup plus tard, en échange d’une caution d’un million de francs. Jusqu’à ce jour, Porsche n’avait construit aucune voiture de sport. C’est en 1948 qu’il conçut sa première voiture du type: la 356. Ferdinand s’éteignit quelques années plus tard, le 30 janvier 1951.

Tout au long de sa vie, le docteur Ferdinand Porsche aura réussi à se bâtir un empire mais il aura du faire face à de multiples problèmes (conflits avec ses dirigeants, guerres...). Sa détermination, son rêve qui sortait de la conformité ainsi que sa vision du monde automobile auront su faire de lui un homme à part. Pour l’ensemble de son oeuvre, Porsche reçu le prix national de la culture qui est la plus haute distinction allemande. C’est en travaillant pour le peuple sur la fameuse Volkswagen que Ferdinand reçu probablement sa plus grande satisfaction personnelle et le peuple le lui rendit bien puisque cette voiture devint la plus produite (et la plus vendue) à travers le monde au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.